Amplifier l'Echo

Amplifier l'Echo

Date : Publié par

Un sage est installé à l’entrée de son village, adossé à un chêne.

Un pèlerin vient vers lui : « J’aimerai bien m’installer ici mais avant dis-moi comment sont les gens de ton village ? De là où je viens ils étaient médisants et calomnieux. D’ailleurs, c’est pourquoi je suis parti … »

Le sage répond que les personnes sont les mêmes ici.

Quelque temps plus tard, un autre pèlerin arrive et pose la même question : « Comment sont les gens de ce village ? J’ai eu beaucoup de peine à quitter le mien car ils étaient si bienveillants et accueillants. »

Le sage répond de nouveau que les personnes sont les mêmes ici.

Une petite fille est assise à côté du sage. Elle est le questionne : je ne comprends pas. A l’un tu dis que les personnes sont méchantes et à l’autre tu dis qu’elles sont gentilles. »

Le sage lui répond : « oui, elles sont comme nous les percevons »

 

Micro de radio  Le regard que nous portons sur la situation et les personnes va influencer la qualité de notre échange et donc notre résultat.

3 leviers pour engager des relations favorables à la réussite collective :

1 #attitude : comment j’accueille les différences ? 

2 #croyance : qu’est ce que je me raconte comme histoire ?

3#cohérence : quelles valeurs partageons-nous ?

 

 

1 #attitude :

La manière dont j’accueille les différences chez l’autre va impacter fortement la qualité de notre échange.

Dans notre culture entrepreneuriale, française particulièrement, il a longtemps été coutume d’aborder les relations dans un mode de communication dit « paternaliste ». Une relation de subordination, voire de domination face à des personnes (salariés) qui s’adaptent, ou se soumettent aux injonctions hiérarchiques. Ce mode relationnel fait écho aux principes de l’analyse transactionnelle, développée par Eric Berne. L’individu est constitué de 3 états ou parties distinctes : enfant/parent/adulte.

L’état ENFANT est la partie innée, cette dimension est reliée à l’émotionnel spontané (émotions, pulsions, plaisir, imagination).

L’état PARENT est la partie que nous acquérons par l’éducation (famille, système éducatif, société, religion). Cette dimension est portée sur le jugement, les croyances, les opinions, les normes).

L’état ADULTE est la partie vers laquelle nous tendons à être. Cette dimension réfléchie s’appuie sur le questionnement, l’analyse et la prise de recul sur les situations et les personnes qui nous entourent.

Entrer vraiment en relation c’est instaurer une communication Adulte/Adulte. Un échange basé sur l’écoute, le questionnement ouvert et le non-jugement.

Cette attitude est celle du dirigeant qui co-construit avec ses équipes les projets de l’année. C’est également celle du dirigeant qui anime ses équipes en partageant la vision et les valeurs vécues sans pour autant dire ce qu’il faut faire ou bien faire à leur place. C’est encore celui qui ouvre son comité de pilotage à des jeunes collaborateurs, « shadow comex », pour nourrir un regard critique et constructif dans la stratégie de l’entreprise.

Cette attitude, c’est finalement celle qui offre la responsabilité à chacun de répondre aux situations, de prendre des initiatives et de goûter l’autonomie.

Comment considérez-vous les personnes qui vous entourent ? Des adultes responsables de faire leurs propres choix ou bien des individus à contrôler/materner ?

Comment vous sentez-vous lors de vos échanges ? Pressé, étouffé ou bien libre, détendu et inspiré ?

 

2 #croyance : qu’est ce que je me raconte comme histoire ?

Notre réalité est le fruit de nos pensées et croyances. Si je crois que les gens de mon village sont bienveillants, alors il y a plus de chances qu’ils le deviennent.

Un psychologue, Robert Rosenthal, a réalisé une expérience sur des rats. Il a séparé de manière aléatoire 12 rats en 2 groupes. Il a ensuite affecté 6 étudiants pour chaque groupe.

Il a informé le premier groupe que les rats ont été sélectionnés de manière précise, qu’ils sont très agiles et donc qu’ils doivent s’attendre à un comportement exceptionnellement intelligent de leur part.

Pour le second groupe, il leur a indiqué que les rats choisis étaient extrêmement banaux et qu’ils pouvaient d’ailleurs ne pas comprendre la consigne attendue.

Le résultat ? Les rats qu’on croyait doués ont progressé deux fois plus rapidement que les rats qu’on croyait stupides. Certains rats du deuxième groupe n’ont pas bougé. Après questionnement, les étudiants du premier groupe ont exprimé de la sympathie, de l’enthousiasme, voir de l’amitié envers les rats.

Depuis, d’autres expériences ont été faites en sciences et en pédagogie. Ce phénomène est nommé également « #effetPygmalion » ou « #effetRosenthal&Jacobson ».

Il en ressort que la manière de regarder l’autre, de le considérer comme capable et de croire en lui va influencer ses résultats de manière significative. Construire des croyances positives envers ses partenaires, clients et fournisseurs nourrira une relation de réussite… et inversement.

Quel regard portez-vous sur vos collaborateurs ? Capables de résoudre ce nouveau défi ? Capables de prendre une initiative pour l’entreprise ? Comment envisagez-vous cette relation avec vos fournisseurs et vos clients ?

 

3#cohérence : quelles valeurs partageons-nous ?

Parfois la relation n’est pas fluide, un ressenti du genre « je ne le sens pas ». Et pourtant, tout devrait fonctionner. Lorsque les valeurs ne sont pas partagées, les échanges peuvent se tendre.  Il peut être opportun d’accepter de ne pas plaire et de ne pas pouvoir travailler avec tout le monde.

Je me rappelle un accompagnement de dirigeant que j’ai refusé. Entendre un dirigeant parler avec mépris et déni de ses collaborateurs va à l’encontre de mes valeurs.  Je ne sais pas avancer avec des personnes qui ne considèrent pas l’autre. Je préfère ainsi décliner un accompagnement que cheminer à l’encontre de mes croyances positives et de ce qui m’anime profondément.

Quelles sont vos valeurs ? Par quels comportements illustrez-vous ces valeurs ? Sur quoi avez-vous besoin de progresser pour être encore plus en cohérence ?

  

Amplifier l’ECHO de la vie dépend de notre attitude, de nos croyances et de la cohérence avec nos valeurs.

S’écouter, se respecter et s’accueillir dans ses différences. Apprivoiser notre Enfant et notre Parent intérieurs par notre gestion émotionnelle, c’est laisser toute la place à l’Adulte dans nos échanges business et aussi personnels.

Visualiser la réussite, se raconter et partager des histoires positives avec ses équipes et ses partenaires viendront consolider l’engagement.

Incarner, partager et challenger les valeurs de l’entreprise permettra à chacun de se ressourcer sur ce tronc commun.

Et si le rôle du dirigeant était simplement d’amplifier tous les jours ces savoir-être pour faire-savoir et construire la réussite en équipe.

Réservez maintenant votre Diagnostic Stratégique !

You Up
19 bis rue Raymond du Temple
94300 - Vincennes
du lundi au samedi de 9h à 19h
Téléphone : 06 22 59 09 50






Votre message a bien été envoyé

Nous soutenons une économie responsable