Laisser le sens piloter

Laisser le sens piloter

Date : Publié par
" Les deux jours les plus importants de votre vie sont le jour où vous êtes né et celui où vous avez compris pourquoi." Mark Twain

Et si Votre Raison d’Être était votre levier pour traverser cette phase de confinement et assurer votre avenir ? Le confinement nous astreint à revenir à l’essentiel : notre vitalité et notre gestion émotionnelle, notre famille, notre raison d’être d’Humain, au final à partager et contribuer. L'Entraide, la solidarité, l’écoute, la relation et le service à autrui n’ont jamais été, pour la majorité d’entre nous, aussi importants qu’aujourd’hui. Et si l’opportunité de ce confinement était de redonner du sens à notre quotidien, de réajuster nos frontières/limites, d’enfin respecter les règles du jeu de la vie ? 

Quel est le lien avec le business et l’entreprise ? D’autant que bon nombre d’entreprises mettront peut-être la clé sous la porte, sont déjà déficitaires, perdent trop de chiffre d’affaires. D’autres, dans le même temps, sont submergées et débordées depuis quelques semaines. C’est justement l’heure des bilans : celui de sa vie, en tant que personne et celui de son entreprise en tant que dirigeant. Serait-ce justement l’opportunité d’y mettre du sens, de faire de son entreprise un vecteur/ outil au service des Hommes et de leur épanouissement ? Et non plus une « boîte » qui les enferme et les pressurise. Paradoxalement, une entreprise peut fonctionner sans sens... Elle peut proposer un produit ou un service qui correspond aux attentes des consommateurs. Néanmoins, elle aura des difficultés à innover, à conduire une transformation culturelle, à s’adapter à un changement profond, reflets du contexte actuel. 

Ne pas définir clairement la culture de son entreprise, c’est courir le risque de la voir grossir tout en se diluant et de perdre progressivement son âme, sa force et sa cohésion. La petite entreprise risque alors de connaître la crise, de s’essouffler et de s’enliser.

 

51 % des français considèrent d’ailleurs qu’une entreprise doit être utile pour la société dans son ensemble, avant de l’être pour ses clients (34 %), ses collaborateurs (12 %) ou ses actionnaires (3 %).

[Source : IFOP, Terre de Sienne, La valeur d’utilité associée à l’entreprise, 15 septembre 2016].

Pourtant, bon nombre d’entreprises ne prennent pas encore ce temps d’interrogation sur leur raison d’être et leur culture.

De l’importance d’une raison d’être

Voici donc 4 facteurs clés de la raison d’être :

• c’est un acte de gouvernance et de management partagé : portée par le Comex, elle donne un cadre de référence dans les prises de décisions et les comportements attendus. Elle devient un langage commun aux différentes équipes et parties prenantes. Elle suscite la motivation chez les futurs collaborateurs. • elle inscrit l’entreprise dans une dynamique sociétale : elle relie la stratégie à des besoins communs, au service de l’humain et de son environnement.

• elle constitue la base d’une vision au long cours : elle inscrit l’entreprise dans une stratégie de long terme, ce qui constitue une boussole, permettant de définir des critères et indicateurs de mesures spécifiques.

• elle assoit un positionnement marketing et une clientèle en phase avec ses valeurs et sa vision : elle attire ses clients autour d’un message commun, sa communication étant optimisée par un discours émotionnel, plus impactant qu’un discours rationnel.

Alors finalement, en tant que dirigeant, comment affirmer cette raison d’être ?

Deux phases : le faire pour soi, le temps de ce confinement et ensuite le partager en équipe. Je vous propose une recette en 5 étapes : 

1/Définissez votre Pourquoi : Qu’est-ce qui vous a donné envie de reprendre ou créer cette entreprise ? Quel était votre rêve initial ? Quelle est votre contribution aujourd’hui, demain, dans cette société en mutation ? Pourquoi votre entreprise existe-t-elle ? Comment souhaite-t-elle contribuer à la nouvelle société qui émerge actuellement ? Quel nouveau cap souhaitez-vous lui donner maintenant ? Le plus souvent, ces questions ne sont plus le sujet du dirigeant. Celui-ci se focalise sur la course aux marges et à la rentabilité. Par exemple, « Diffuser la Beauté » n’a pas le même sens que distribuer des parfums de luxe, « Partenaire de vie immobilière » n’a pas le même impact que vendeurs de biens…

2/Clarifiez vos règles du jeu : dans cette phase de retour à soi, quels principes sont pour vous essentiels ? Quelles sont vos valeurs ? Qu’est-ce qui semble désormais non négociable ? Quels comportements observables y associez-vous (internes/externes) ?  

3/Focalisez-vous dès aujourd’hui sur l’application de ces principes et faites-les vivre autour de vous. Les nouvelles habitudes s’installent dans la durée parce qu’elles sont pratiquées avec assiduité. Ce sont les « abdos fessiers » de l’attitude. En cette phase de confinement, comment prenez-vous soin de vous, de votre famille, de vos collaborateurs, clients, anciens clients et partenaires ? 

4/Célébrez vos réussites et celles de votre entourage (collègues, clients, amis). Analysez les freins qui vous limitent, notez vos peurs et apprivoisez-les pour identifier le message qu’elles vous renvoient. Ainsi vous avancerez avec plus de fluidité.

5/Accordez-vous quotidiennement des respirations pour rêver l’entreprise et le dirigeant que vous voulez devenir. Inspirez ce ressenti et diffusez-le régulièrement dans votre quotidien.

Aujourd’hui, il ne suffit plus de dire « il faut changer la société ! ». Nous avons à décrire quelle autre société nous souhaitons pour l’avenir et l’incarner dès maintenant. L’opportunité qui nous est offerte, même si cela peut être perçue comme une provocation par certains qui se voient déjà s’enliser dans des dettes, est de réinventer la société dans laquelle nous avons envie de vieillir. 

Définir ses nouvelles règles du jeu, ou laisser le sens piloter.

Laissons le sens piloter ce changement. Cela commence par vous, dirigeants ! Alors, prêts à travailler sur votre Business ?  À donner le cap à une société en changement et mettre votre pierre à l’édifice ? À vous de jouer !

Mes conseils

• rédigez ou révisez votre Pourquoi et les bases de votre raison d’être. Quelques astuces pour une raison d’être puissante : la doter d’une dimension émotionnelle, avoir un impact sociétal et environnemental.

• imaginez un article de presse valorisant vos réussites d’entrepreneur sur les 10 prochaines années, décrivant en détails comment vous y êtes parvenu.

• profitez de ce temps qui vous est « offert » : appelez vos collaborateurs et clients pour prendre soin d’eux et les écouter, les conseiller gracieusement pour que votre raison d’être les inspire. 

Retrouvez cet article dans notre Livre Blanc : Mettez-vous en Action ! 15 Principes

15 experts et dirigeants se sont concertés pour aider les dirigeants à faire de cette phase un rebond et une inspiration pour demain.

Merci particulièrement à Samantha Delluc-Marchand, Pascal Chauvin, Didier-Manuel Borrega, Alexandre Gahari, Alexis Lemonnier, Guillaume Ménager, Iéna De Assis, Jean-François Rousset, Jean-Michel Steber, Nadège Huss, Thibaut Nahon, Thierry Mouton, Véronique Christon, Xavier Perleaux. Un grand merci également à vous cher lecteur qui faites vivre le livre et le diffusez autour de vous pour contribuer ensemble à cette écriture de demain.

Réservez maintenant votre Diagnostic Stratégique !

You Up
19 bis rue Raymond du Temple
94300 - Vincennes
du lundi au samedi de 9h à 19h
Téléphone : 06 22 59 09 50






Votre message a bien été envoyé

Nous soutenons une économie responsable